Pré-requis au graphisme : Dessiner sur les feuilles

 

 

 

 

 

Parce que repasser des pointillés, c'est bien, mais parfois ça lasse.

Lorsque nous nous baladons avec Mademoiselle S, nous aimons bien ramasser des tas de choses. Des feuilles, des jolis cailloux, des glands et des noisettes... Ces trouvailles peuvent donner lieu à de nombreuses activités sans avoir à se ruiner. Avec ces feuilles j'ai décidé de vous présenter un petit atelier pour les enfants qui ont besoin de travailler le graphisme ou ses pré-requis (on me demande souvent des exercices de ce type à faire à la maison) et qui, je l'espère, sera un peu plus ludique que des fiches à repasser.

Au niveau du matériel il vous faut :

  • Des feuilles : Choisissez les bien en fonction du niveau de l'enfant et de votre objectif (je vous en reparle juste après).
  • Des feutres. J'ai pris un feutre argenté (parce que c'est joli) et un gros feutre effaçable, facile à tenir pour Mademoiselle S et qui s'efface sur la feuille. Cela permet de pouvoir se "corriger" en cas d'erreur, ce qui baisse le niveau d'anxiété des enfants face au risque de se tromper.

L'activité est ensuite simple : On repasse au stylo sur les rainures des feuilles. Plus les rainures de vos feuilles sont creusées, plus l'activité est "facile", étant donné que le creux guide légèrement la main de l'enfant. Elle peut être proposée aux enfants qui ne sont pas encore dans l'écriture mais qui ont besoin de travailler leurs coordinations visuo-manuelles. Plus elles sont en reliefs plus l'activité est difficile et est plutôt à proposer à des enfants scripteurs ayant un tonus trop élevé (le stylo-aventurier doit rester en "équilibre" sur la rainures. Si on appuie trop fort on glisse et il en tombe. Je vous laisse inventer une histoire autour de ça).

En temps normal ce n'est pas le genre d'activité que j'aurais proposée à Mademoiselle S. ou un enfant de son âge du cabinet, ils sont trop jeunes pour ça. Mais lorsqu'elle m'a vu préparer le matériel pour les photos du blog elle n'a eu qu'une envie c'est de participer. Je l'ai donc laissée libre de faire ce qu'elle voulait avec son stylo et ses feuilles.

Finalement elle a trouvé d'autres rainures à barbouiller... (avec toujours beaucoup de concentration !).

Une fois vos feuilles dessinées, vous pouvez trouver un joli point final à votre activité, pour lui donner du sens.

Initialement j'ai prévu d'en faire une composition automnale dans un pot à confiture et la mettre dans le salon (pour que tout le monde distribue les "Waaaaouuu" tant désirés à Mademoiselle S). Cela permet de travailler un autre type de compétence dans la motricité fine et l'organisation spatiale. Mais Mademoiselle S a jugé que l'activité avait assez duré, elle a tout enfoncé dans le pot et a fermé le couvercle (ce qui se pose en point final aussi me direz vous). Vous pouvez également faire sécher vos feuilles dans un livre entre du papier absorbant (pour ne pas tâcher les pages). 

J'espère que cette activité vous a plu et vous aura un peu donné envie de faire des activités manuelles à la maison !


Si cet article vous a intéressé, rejoignez nous sur la page facebook du blog, ou inscrivez vous à la newsletter pour ne pas rater les suivants !

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0