Remplacer la fève de la galette des rois (+ une recette de frangipane trop bonne !)

 

 

 

 

Parce qu'on peut être trop petit pour la fève mais assez grand pour manger de la galette.

Au programme de ce weekend il y avait la traditionnelle galette des rois. Oui mais voilà, Mademoiselle S. est assez grande pour manger de la galette (elle lui a d'ailleurs fait honneur) mais elle est encore trop petite pour prendre le risque de tomber sur la fève. J'aurais pu retirer la dite-fève, ou marquer son emplacement pour être sûre qu'elle ne tombe pas dessus... Mais ça m'embettait qu'elle ne puisse pas participer comme tout le monde. Finalement j'ai trouvé la solution ! J'ai remplacé le "petit élément qui pourrait être ingéré" par une grosse framboise. La framboise se marrie bien au niveau du goût avec la frangipane, et si Mademoiselle S. tombe dessus, elle pourra l'avaler sans danger.

Et comme toutes les bonnes choses se méritent (et qu'on avait envie de mettre les doigts dans la pâte) nous avons fait notre galette nous même. Pour cela j'ai suivi la recette du très bon livre "Passer votre C.A.P. pâtissier avec nous" de Michel et Augustin. J'adooore ce livre, il présente à la fois toutes les techniques nécessaires de connaitre sans l'aspect rébarbatif des livres techniques classiques. Vous risquez d'en entendre encore parler !


Pour faire une bonne frangipane il faut d'abord faire une crème pâtissière. Pour cela il vous faudra :

125gr de lait, 25 gr d'œuf, 25 gr de sucre, un mélange de 6 gr de farine et de 6 gr de maïzena.

 

Pendant que le lait chauffait avec la vanille (sans bouillir !) Mademoiselle S. a fouetté les œufs avec le sucre pour qu'ils blanchissent (si vous le faites chez vous fouettez un peu avant de donner à l'enfant, le sucre risque de "cuire" vos jaunes sinon). On rajoute le mélange farine/maïzena et on remélange !  J'ai ensuite versé 1/3 du lait sur les œufs pour les détendes avant de tout remettre dans la casserole à chauffer. Et on remue énergiquement et sans arrêt jusqu'à ce que ça épaississe.

Il faut également une crème d'amande. Pour cela il vous faut :

100gr de beurre, 100 gr de sucre, 100 gr d'œuf 100 gr de poudre d'amande et 10gr de farine.

 

On mélange d'abord bien comme il faut le beurre pommade avec le sucre. Puis on verse la farine, la poudre d'amande et les œufs. Et on mélange. Mademoiselle S. adore mélanger. A ceux qui se disent que j'ai choisi des saladiers bien hauts pour peu de préparation... Moins l'enfant est précis dans ses gestes plus le saladier doit être haut. Cela évite de se retrouver avec la moitié de la préparation à côté (surtout si on travaille le tonus ou la rapidité en leur demandant de fouetter fort).

On réunit ensuite les deux préparations avec un ration 2/3 crème d'amande et 1/3 crème pâtissière. Et on remélange bien.

Cette recette permet de travailler les praxies. Vous pouvez également demander à l'enfant de mélanger "en rond" ou en "traits" pour travailler l'orientation du geste et les pré-requis au graphisme .

Pensez à lui faire utiliser les deux mains (une main qui tient l'autre qui mélange) pour les coordinations bimanuelles. Mademoiselle S. n'avait pas trop envie ce jour là...

Ensuite plus qu'à garnir la pâte. On notera la pâte feuilletée toute faite... J'ai très envie d'essayer celle du livre (avec les supers dessins explicatifs ça m'a l'air envisageable) mais avec Mademoiselle S. il me semblait ambitieux de mener les deux projets...

Dans le livre ils ont fait un joli dôme... Nous on a plutôt travaillé le fait d'utiliser une cuillère et d'amener la crème à l'endroit voulu, c'était déjà très bien.

On recouvre d'une deuxième pâte, on soude bien les bords et on dore.

Tadaaaaaaam.

Mademoiselle S. s'est un peu emballé sur le jaune d’œuf et a un peu trop doré les bords pour qu'ils se développent correctement à la cuisson. Mais on a emballé la galette et on est allée la manger chez mamie. Grand succès, elle était délicieuse !

Et même si c'est moi qui ai trouvé la framboise, devinez qui a eu la couronne...


Si cet article vous a intéressé, rejoignez nous sur la page facebook du blog, ou inscrivez vous à la newsletter pour ne pas rater les suivants !

Écrire commentaire

Commentaires : 0